dimanche 31 janvier 2016

La crème de la crème : What's up in my happy days ?


Chat vs homme : que vaut-il mieux avoir chez soi ?
Et oui chers lecteurs d'Houmouss & Chantilly ! Je pose la question-là, sans détour ! J'aime prendre des risques, aller enquêter sur le terrain ! Etre blogueur, c'est ça ! Conseiller, informer, donner ses secrets, etc...
Donc pour cette crème de la crème que j'ai l'extrême honneur d'inaugurer chez ces jeunes bloggeuses de talent, il me fallait LE sujet ! Je ne pouvais pas me permettre d'arriver avec un sujet bateau ! NON ! Ma réputation en dépendait ! C'est pourquoi, cher lecteur, j'ai décidé de te livrer mon analyse pointue avec mes conseils avisés : Qui du chat ou de l'homme vaut-il mieux avoir chez soi ??
J'ai répertorié 4 points où nous allons pouvoir comparer les deux !
    La bouffe :
Le chat est semi-dépendant : Si tu as oublié de lui acheter ses croquettes, il peut aller chasser dans le jardin et accessoirement il te ramène ses trophées encore vivant souvent ! (bon le problème se pose si tu es en appart et à l'étage ! Là si tu veux pas te faire chourer le steak qui décongèle gentiment ne zappe pas la pâté de la bête !)
L'homme quant à lui possède deux facettes : Lors de la parade nuptial, il t'affirme qu'il est indépendant et te concocte même (pour les plus valeureux) de bons petits plats qu'il a été chasser lui-même au Monoprix du coin ! Mais là où ça se gâte, c'est lorsque la femelle vient vivre dans le terrier : l'homme oublie tout et devient donc complètement dépendant ! Voir impotent et ne sait plus que mettre les pieds sous la table !
Dans ce premier duel c'est donc le chat qui remporte le point !

La baise
Le chat peut avoir une activité sexuelle débordante (et il te le fait savoir en miaulant comme un connard à 3 h du mat !) mais pas avec toi (sinon c'est dégueulasse !!!) donc à part te servir d'un vibro pour te satisfaire et faire sortir ce con de chat pour être peinard, tu pourras pas faire grand-chose de plus.
L'homme quant à lui devient intéressant dès que tu enlèves ta culotte ! Il peut être romantique, sauvage ou les deux à la fois ! Mi-chaton / Mi-lion et ça on adore ! On s'abandonne pour notre plus grand plaisir !
Donc dans ce duel, l'homme remporte le point haut la bit... euhh haut la main !!!




La propreté
:
Le chat est un animal très propre et ce depuis le plus jeune âge ! Si tu oublies de changer sa litière, pas de souci, il ira déféquer dans ta baignoire ou dans le jardin ! Il passe de longs moments à se laver en se léchant délicatement la fourrure. Définitivement, c'est un compagnon précieux.
L'homme quant à lui présente quelques différences avec l'animal ! Certains ont appris très tard à devenir propre et l'apprentissage n'est pas toujours complètement fini ! Lorsqu'il se lave il peut lui arriver de laisser sa fourrure sur place ! Peut-être dans un souci de marquage de territoire ? Certains laissent derrière eux un fumet odorant des plus déplaisants. Quant à la litière, il leur arrive de laisser quelques gouttes de pisse sur la lunette des chiottes, lunette qui restera inévitablement levée !
Le chat remporte donc ce duel !
  
 Le caractère :
Le chat est un être suffisant et prétentieux ! Tout sera fait suivant son bon plaisir ! Il se laisse caresser ? C'est parce qu'il l'a décidé ! Quand il en a marre il te le fera savoir en te plantant quelques griffes dans la main ou dans la face ! Il lui arrive d'avoir son quart d'heure de folie ou il saute partout et tes bibelots et autres pots de fleur n'y résistent pas. Devant une porte fermée, il fera le pied de guerre jusqu’à ce que tu daignes lui ouvrir et si le message n'est pas clair il fera retentir un miaulement strident qui te tapera sur le système !
L'homme quant à lui est plus débrouillard. S'il veut sortir il le fait tout seul ! Peu encombrant du moment qu'il a une console et une bière. Il ne fera plus attention à toi mais au moins t'es tranquille ! Il lui arrive de gueuler pour faire croire qu'il est le patron mais menace-le de se la coller derrière l'oreille et tout rentrera dans l'ordre !
L'homme marque donc un point dans ce duel !
Les résultats

Nous comptabilisons donc 2 points partout ! La belle affaire ! Comment savoir maintenant ??! Et bien cher lecteur je vais te donner la solution : le plus simple pour être comblé est d'avoir les deux ! Deux fois plus d'emmerdes mais aussi deux fois plus d'amour ! (Ceci étant si tu n'es pas convaincu prends juste un chat !! C'est quand même moins chiant !! XD)

 Merci à mes chères Houmouss et Chantilly pour leur accueil et à très vite ;)

Merci à toi d’avoir accepté notre invitation et merci d’avoir relevé le défi !

Pour ceux qui en veulent toujours plus, voici le lien du blog, de la page Facebook et du Twitter de l’adorable What’s up in my happy days ?

lundi 25 janvier 2016

Apprends à écrire avec l'Académie française

Chères et chers minitélistes,

Il est présentement venu le temps de vous haranguer d’un événement : les 381 printemps de l’Académie française. 

J’en vois déjà qui partent : Fais pas le malin, reste ! Et t’auras du boudin ! Si t’es musulman, t’auras des calmants ! Si ça pouvait seulement vous guérir...

Qu’est-ce donc que l’Académie française ? C’est une institution créée sous le règne de Louis XIII par le cardinal de Richelieu. Oui comme les chaussures, oui.

« La principale fonction de l’Académie est de travailler avec tout le soin et toute la diligence possibles à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences » (article XXIV des statuts).

Il faut aussi savoir que la France est le seul pays au monde à avoir ce genre d’institution et on peut affirmer que sa mission n'a pas échoué. Qui utilise «smartphone» à la place de «terminal de poche» ou encore «hashtag» à la place de «mot-dièse», sérieux ?! Vous êtes trop «has been» et «so yesterday», c'est trop «hype» d'utiliser ces termes-là pourtant... En effet, cette Académie a vraiment réussi son coup.

Sa devise est « A l’immortalité », et les membres l’ont bien compris, avec pour moyenne d’âge 98 ans, rien d’étonnant qu’on les appelle donc les « Immortels ».


Parmi ses quarante membres actuels on trouve : Alain Decaux, Jean d’Ormesson, Simone Veil, Valéry Giscard d’Estaing, Max Gallo et Xavier Darcos (comme quoi, on peut ne pas savoir faire une règle de trois et être Académicien. Rien n’est jamais perdu.)

Même si c’est un sujet un peu poussiéreux, il existe plein de petites anecdotes à placer lors de vos petites sauteries mondaines, comme :

Lorsqu’on parle de notre magnifique langue qu’est le français, on dit souvent « la langue de Molière », sauf que ce dernier n’a jamais pu entrer à l’Académie française en raison de son statut d’auteur et de comédien, auquel s’ajoutait une réputation de bouffon. Sympa les mecs…

En 1743, Voltaire échoue à rentrer à l’Académie française. Mais quel looser ce type... Bon, il sera élu trois ans plus tard par tous les candides qui l’avaient rejeté.

Parlons du cas Emile Zola. L’auteur de Germinal est celui qui détient le plus grand nombre de rejets de candidature avec 24 échecs. Voltaire à côté c’est un petit joueur.

En 1980, Marguerite Yourcenar devient la première femme élue à l’Académie française, soit 345 ans après sa création. On peut être Homme de lettres et macho, c’est pas jojo.

En 1990, les vieux en costume ridicule ont décidé de mener à bien une réforme sur « les rectifications orthographiques du Français » dans le but de gommer les incohérences de la langue. Ainsi, on peut écrire « ognon » à la place d’« oignon » ou « nénufar » contre « nénuphar », ou encore enlever les accents qui nous ont bien fait chier lors des dictées de notre enfance, on peut donc écrire « croute » à la place de « croûte ». Quoi qu’il arrive, n’essayez pas de caser ce mot où que ce soit, il est dégueulasse.


Voila, mintenan vou pouvé donc ékrir come vou le voulé vu ke l’Académie nan a rien a carré.


Bisous et loukoums




samedi 23 janvier 2016

Et j’ai crié, criééééé Aline !


http://www.pixbear.com/images/aline/aline_groupe_news2.jpgNom : Aline (anciennement « Young Michelin », mais Bibendum leur a collé un procès…)

Type : Groupe

Nationalité : Française

Date de naissance : 2009

Lieu de naissance : Marseille ("Peuchère", ils n'ont même pas l'accent, putaing!)

Membres : (cinq) : Romain Guerret (fondateur et voix), Arnaud Pilard (guitare), Romain Leiris (basse), Jérémy Monteiro (clavier) et Vincent Pedretti (batterie)

Style : Pop

Albums : Regarde le ciel (2013) , La Vie électrique (2015) (lequel des deux est le meilleur ? On n'a pas encore tranché.)

Chansons phares : Je bois et puis je danse , Elle m'oubliera , La Vie électrique , Les Angles Morts , Plus noir encore (et tellement tellement tellement d'autres...)

Pourquoi on aime ?

Chantilly : Dans Je bois et puis je danse, les paroles sont : “Hélas, autour de moi, il y a comme un voile” et je ne peux que m’identifier, ça me plaît !

Houmouss : Parce que si je n'aime pas, Chantilly va me menacer de me faire vivre l'enfer en m'offrant du saucisson à chaque repas. 

Allez, soyons sérieux, un instant. On a découvert ce groupe tout récemment et on adore ! Ça nous rappelle la bonne pop anglaise et en plus, vous n'avez même plus besoin de chanter en yaourt vu qu'ils écrivent dans la langue de Molière. La musique, les paroles, les clips, le style et les mecs du groupe forment un tout qui est juste génial ! 

Mais le mieux, c’est encore de les écouter !

 





Mais ce qui serait encore mieux, c’est de les suivre et de les soutenir sur les réseaux sociaux !

lundi 18 janvier 2016

Le racisme vu de loin mais vécu de près

« Ta couleur et tes mots tout me va - Que tu vives ici ou là-bas - Danse avec moi - Si tu crois que ta vie est là - Ce n'est pas un problème pour moi […] Et quand tu marches le soir - Ne tremble pas - Laisse glisser les mauvais regards - Qui pèsent sur toi […] - Si tu veux que ta vie soit là - Il n'y a pas de loi contre ça »

Il y a plus de trente ans, Daniel Balavoine chantait l’Aziza, ode à « toutes les races » dixit le Chanteur.
Mais voilà, trois décennies plus tard, les mentalités ont encore bien du mal à évoluer. Dans cet article, je ne vais vous parler d’une histoire générale ni vous faire l’apologie du vivre ensemble mais je vais juste vous raconter un problème vécu :
Mercredi 9 décembre 2015, il est 15h. Je me trouve dans un centre commercial d’une grande ville de province. Il y a trois étages, chacun accessible depuis l’extérieur par le bais d’escalators. J’étais bien évidemment accompagnée de Houmouss (toujours à mes basques celle-là) et nous allions entrer dans le centre par le rez-de-chaussée lorsqu’un vigile que nous n’avions pas vu nous arrête :   
«  S’il vous plait, vous pouvez ouvrir vos sacs ? »
Nous nous exécutons et je remarque que nous sommes les SEULES à avoir nos affaires vérifiées. J’ouvre alors mon sac et le vigile ne prend même pas la peine de regarder à l’intérieur. J’attends, j’attends et rien, c’est alors que je lui colle sous le nez pour qu’il daigne enfin prendre le temps de l’examiner. Après tout, il avait l’air si perturbé par ledit objet... Il y jette seulement un coup d’œil furtif. Bon . . .
Pour Houmouss, c’est une autre histoire, il ne s’intéresse qu’à elle, le reste il s’en cogne. Il attend, il attend (chacun son tour "mon pote") et une fois le sac ouvert, examine méticuleusement ce dernier en prenant bien soin d'y mettre les mains à la recherche d’une silhouette de bombe, j’imagine…   
Une fois le contrôle de douane effectué, nous sommes prêtes à remballer nos affaires et bouillonnant de plus en plus et toujours un peu sonnée par cette arrestation absurde, je lui demande :    
« Je peux vous poser une question, vous arrêtez tout le monde comme ça ou c’est juste au hasard ? »
Je pense que ce dernier a dû être un peu surpris par ma question qui laissait sous-entendre que c’était en fait un gros con.
Et lui de me répondre :   
« Euuuuuh, disons que ….. je me base sur des critères ….. genre la taille des sacs…..    
- Ah ouais ?! Vraiment . . . . . . . »
(Bon là, je lui aurais bien répondu que lui aussi était victime de critères pour exercer son métier, mais répondre au racisme par le racisme, quel est le principe ?! Et comme le disait si bien Audiard : Je ne parle pas aux cons, ça les instruit).
Nous partons et je suis très très très énervée, Houmouss me dit qu’elle est habituée et le prend plutôt bien alors que je suis dans un état second, mais mon petit loukoum, comme dirait ma mère lorsque je pose mes pieds sur la table basse : les mauvaises habitudes, ça se change…

Comment peut-on encore prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages ? J’ai bien conscience que depuis les attentats de novembre 2015 tout le monde est un peu sur les nerfs mais état d’urgence ne signifie pas « je peux tout me permettre avec les musulmans vu qu’il n’y a que cette minorité qui engendre de futurs terroristes ».

Bisous et loukoums 

https://www.youtube.com/watch?v=Dd4qNh4STgU

lundi 11 janvier 2016

2016, l'année de la joie ?

Je ne peux pas m'empêcher de penser que ce début d'année a vraiment une saveur différente des précédents. Alors, je ne vais pas vous sortir un article comme le TRÈS talentueux Jean Daniel (aucun lien avec Antoine Daniel, fils unique) mais tout de même.

2015 nous laisse un goût bien amer à nous citoyens français et citoyens du monde. Notre manière de célébrer le Jour de l'An a donc changé. Cette année lorsque nous faisions la bise à des inconnus dans la rue (meilleur moyen de chopper la grippe et d'être dans l'incapacité d'aller bosser, pas folle la guêpe), le fameux "bonne santé" a été suivi d'une phrase bien étrange "et la paix surtout". J'ai trouvé cette expression bien peu commune tant elle semble inepte à un jour supposé festif. Mais pas si absurde que cela en fin de compte.
A minuit, entre rencontres et accolades, j'ai été surprise d'entendre le mot "paix" car c'était bien la première fois qu'il était prononcé un 1er janvier. Puis, les minutes passant, je réalisais qu'il était tout aussi lourd de sens qu'adéquat à la situation, malheureusement. Ce faisant, je décidais de noyer ma peine dans quelques verres en espérant ne pas avoir une gueule de bois aussi sévère qu'au lendemain du 13 novembre 2015. Ce qui ne fut bien évidemment pas le cas, comment serait-ce possible ? (Même si je dois bien avouer que j'ai mis plusieurs heures à m'en remettre)

Alors, que pouvons-nous souhaiter pour l’année qui commence ? La paix, pas seulement chez nous mais bien partout dans le monde, que tous les conflits internationaux cessent enfin, même si l’on sait que ce n’est pas demain la veille.

La santé bien sûr, pour faire mieux que tous ceux qui nous ont tristement quitté l'année passée et ceux qui sont déjà partis en ce début d'année et qui laissent un grand vide.

L’amour, pour pouvoir enfin changer notre statut Facebook de célibataire à en couple.

L’amitié, parce qu’un/e ami/e c’est un étranger qui devient peu à peu un membre de la famille.

La famille, bon, pour ça, il faut déjà régler le problème du changement de statut Facebook...

La réussite dans tout ce que vous avez entrepris, tout ce que vous entreprenez et tout ce que vous entreprendrez (la meuf est balaise quoi, elle connaît tous ses temps par coeur, Bescherelle ta mère!)

La sérénité, nous vous souhaitons une année calme avec des rebondissements bien entendu (on n’est pas chez mémé, quoi, il faut de l’action), des épisodes inattendus mais des bons surtout.

Enfin, le bonheur et la joie. Nous vous souhaitons de beaucoup moins pleurer cette année et de rire plus, pas de mourir de rire s’il vous plaît, mais juste profiter, s’émerveiller, partager et faire le bien à maximum autour de vous.

Bonne Année 2016 à vous !


CXqZEqMWYAA9Ovg.jpg



Bisous et loukoums


https://www.youtube.com/watch?v=N4d7Wp9kKjA

lundi 4 janvier 2016

Mi-figue Mi-raisin

Bonjour ou bonsoir suivant l’heure à laquelle vous lisez cette prose. Cette première publication a pour but de vous expliquer la kyrielle de chefs d’œuvre que vous rencontrerez sur ce blog. Cette idée (de génie) est le fruit d’une rencontre entre deux nanas très différentes mais aux goûts vraiment similaires.

Explication : un jour, alors que nous nous ennuyons en cours (et cela arrive malheureusement très souvent), nous vint le concept de réaliser un blog. Alors vous allez me dire « elle me gonfle avec son blog, il y en a déjà 132 000 sur la toile », sache petit(e) galopin(e) que tu as raison, bien que ce nombre reste à vérifier. Qu’est-ce que ce blog a donc de plus que les autres ? Ce sont ses divines créatrices (pleines de modestie) qui en font un beau méli-mélo. Et pourquoi ça ?


D’un côté nous avons Houmouss, produit qui évoque l'exotisme orientale mais qui nous vient en réalité des contrées lointaines qu’on appelle le Cantal, nan je déconne. Elle est française tout simplement, musulmane et française. Oui, car les deux ne sont pas incompatibles malgré ce que les médias veulent bien nous laisser croire. Que dire la concernant ? Houmouss a de l’or dans les mains (tu m’étonnes, toujours en train de voler celle-là !), elle fera toutes les illustrations que vous trouverez sur ce site. Elle fera aussi plein d'autres choses bien évidemment, autant refiler le max de boulot aux arabes hein ! 

Et de l’autre côté : Chantilly (un produit bien de chez nous), une fille complètement basique avec aucun don (même pas celui de Dieu, c’est pour vous dire) si ce n’est celui de sortir une connerie toutes les dix secondes. Signe particulier? C’est ELLE qui est née et a grandi à Saint-Denis, comme quoi la racaille n'est pas toujours celle que l'on croit. Elle écrira la plupart des textes que vous lirez sur ce blog, et là vous vous dites que la meuf est en train de parler d'elle-même à la troisième personne du singulier, donc c'est une grosse schizo... Peut-être, j'en/elle/nous en parlerons à mon psy un jour.

Ce blog est une manière de dédramatiser la religion musulmane mais aussi toutes les autres religions. Peu importe que tu sois musulman, catho, athée, juif, bouddhiste, ce n’est pas ça qui fait de toi ce que tu es, ça en fait partie certes mais ça ne représente qu’un pour cent de ce qui te définit.

Sinon, dans ce blog qu’est-ce qu’on peut trouver ?

Déjà, du talent (et surtout de la modestie…) car Houmouss a un bon coup de crayon et beaucoup beaucoup BEAUCOUP d’autodérision de notre part à toutes les deux, et là, c’est le moment de verser une petite larmichette, c’est beau d’en avoir, puis c’est surtout une bonne excuse pour faire des blagues racistes sans avoir de problèmes, ne nous voilons pas la face... Nous allons parler de tout et n'importe quoi, tant que ça nous tient à cœur, parfois de manière détournée et d’autres fois de manière plus sérieuse.

Il y aura différentes rubriques :

Le lundi sera publié un article « Coup de fouet sur l'actualité ».

Le mercredi ce sera l'illustration de la semaine, nommée « Elles 'sont pas bonnes mes boulettes ?! », cependant ce jour ne sera pas forcément fixe suivant le calendrier (événement et fête peuvent modifier la date de publication).

Le samedi (et c'est là que ça se complique) il y aura à boire et à manger pour tout le monde : 
Le premier samedi sera consacré à l'horoscope du mois, concocté par nos soins mais totalement approuvé par Christine Haas et Madame Sarfati. Vous vous souvenez, nous vous avions demandé de choisir le titre de cette rubrique et c'est « Shérazade et ses mille et unes conneries » qui a été retenu.
Le deuxième samedi nous évoquerons une anecdote que nous avons vécue sous le nom « Chiche ou pois chiche ? »
Le troisième samedi nous vous ferons partager notre « Coup de foudre », cela peut être un groupe de musique, un film, un livre etc.
Et pour finir, le dernier samedi on vous fera grossir avec « Mange ! Rigarde comme t'y es maigre ! » qui sera notre recette mensuelle en rapport avec un événement du mois suivant.
Je vous l'avais bien dit qu'il y aurait à boire et à manger.

Enfin, chaque dernier dimanche du mois nous aurons l’immense honneur de recevoir un invité dans la rubrique intitulée « La crème de la crème », ce dernier aura champ libre pour poster ce qu’il souhaite sur ce blog.

C’est donc avec ce mélange plein de couleurs, de saveurs et d’amitié que nous vous laissons découvrir nos folies les plus fadas.

Et pour être au courant de tout, comme la police, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux tels que Facebook et/ou Twitter.
Vous pouvez aussi vous inscrire à la Newsletter pour ne rien manquer de nos fringales de conneries.



Bisous et loukoums